Où es-tu ?

La mer te fascinait, elle t’a emporté.

Elle retient une partie de mon histoire et capte mon regard pour avoir attrapé ton souffle à jamais.

Retourner sur ces plages, ces falaises où les embruns, le soleil, et le vent me font ressentir ta présence.

Face à cet horizon, ce désert qui dit le manque et l’interminable absence, je parviens à te retrouver.

Mais, il y aura toujours des caps à franchir … 

© Manon Riff-Sbrugnera